top of page
Search
  • lauravoyame

LE SHIP – Newsletter n°1

Janvier 2022.


Les présentations des résultats de l'enquête préliminaire aux enseignant·e·s et à l'ensemble des élèves de 10 et 11H sont terminées. Les droits sexuels et l'approche positive étaient au coeur de celles-ci.

Les retours des enseignant·e·s comme des jeunes sont globalement très enthousiastes, 12 jeunes (4 garçons et 8 filles) de 10ème ont déjà annoncé leur souhait de participer au programme à la rentrée prochaine. Beaucoup ont mentionné "l'utilité" du projet, et formulé une reconnaissance dans le fait de pouvoir s'exprimer et de se sentir entendu·e·s.

Une charte - mémento à l’intention des futur·e·s jeunes pairs (avec droits sexuels, rôle et « non-rôle », droits et devoirs, marches à suivre « en cas de… », etc.) co-créée par elles et eux puis à présenter à leurs parents est en cours de construction.

Ces présentations étaient aussi l'occasion d'évoquer des pistes de collaboration avec enseignant·e·s et l’interdisciplinarité, en évoquant les liens entre les objectifs du plan d’études romand (PER) et ceux du Cadre de référence pour l’éducation sexuelle en Suisse romande.

Plusieurs enseignant·e·s sont déjà en contact avec la coordinatrice pour collaborer autour d’une séquence pédagogique en français et formation générale à mener dans leurs classes respectives sur le consentement et les privilèges.


En termes d'indicateurs quantitatifs pour évaluer l'objectif du projet d’« ouvrir des espaces d'échange visant la promotion de la santé sexuelle holistique et des droits affiliés » au sein de la communauté scolaire, des rapides sondages post-présentation des résultats ont donné à voir un grand nombre de discussions et situations (formelles comme informelles) ayant émergé depuis le semestre dernier, aussi bien entre collègues, entre élèves, entre élèves et leurs parents, et même au-delà des seuls murs de Léon Michaud.


La présentation aux parents aura quant à elle lieu début avril lors de la soirée parents de PROFA, première collaboration marquée « officiellement » de ce côté-là aussi. A savoir que 8 langues sur les 12 traductions du questionnaire parents ont été utilisées par les répondant·e·s.


Enfin, la campagne précarité menstruelle menée dans le canton (Léon Michaud fait partie des établissements pilotes qui distribueront des protections périodiques gratuites), était l'occasion d'initier l'approche participative un peu "en amont" du lancement officiel du programme LE SHIP en août 2022 avec les élèves de 11ème ayant participé à l'enquête mais qui ne seront plus à l'école à la rentrée prochaine. Quatre projets imaginés, développés et portés par quatre groupes de jeunes sont en cours de développement sur la question des menstruations : des urnes à questions anonymes chez les 9H auxquelles les jeunes pairs répondront, un quizz pour les 11H, des discussions critiques sur la représentation des règles dans l'espace public avec les 10H, et enfin une exposition dans les wc (filles et garçons) sur les protections périodiques et moyens existant pour réduire les douleurs liées aux règles.



213 views0 comments
bottom of page